LE CHAT DANS LES ARTS
  ET LA CULTURE

   
Peinture

    Spécial T.A. STEINLEN

    Cinéma / TV
    Littérature/Poésie
    Théâtre/Danse/C. musicale
    BD/Dessin/Humour

  PHOTOS
    
Chats d'ailleurs
    
Chats d'ici
    
Chats des autres
    
Chats insolites

  LIVRE D'OR
    Que pensez-vous du site?
    ... et des chats?





visiteurs depuis le 2 juin 2007

 

HONORE DE BALZAC


 

 

 

 

ALFREDO ARIAS


 

 

 

 

 

 

 

PYOTR ILYICH TCHAÏKOVSKY


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANDREW LLOYD WEBBER


 


 
 
   
 

LE CHAT DANS LE THEÂTRE, LA DANSE ET LA COMEDIE MUSICALE

 

"Les danseurs, en général, sont très proches des chats. J'en connais peu qui ne les aiment pas. Les chats les aiment aussi. Ils doivent avoir la même sensibilité, la même approche du beau, du mouvement souple, des gestes déliés."
Maurice Béjart

THEÂTRE

LES PEINES DE COEUR D'UNE CHATTE ANGLAISE

J'ai vu il y a maintenant très longtemps (c'était en 1983), à Paris, la pièce "Peines de coeur d'une chatte anglaise", mais je ne sais plus dans quel théâtre, ni qui étaient le metteur en scène et les acteurs. Je le regrette car j'avais adoré, les costumes et les masques de chats étaient fabuleux. 

En 1840, l'éditeur HETZEL a l'idée d'un grand livre collectif illustré par le caricaturiste Grandville : Scènes de la vie privée et publique des animaux. BALZAC (1799-1850) écrit cinq nouvelles pleine d'humour et d'esprit. Parmi ces textes, "Peines de coeur d'une chatte anglaise" relate les amours interdites d'une chatte blanche aristocratique, Beauty, et d'un matou sans le sou.

Cette pièce, jouée avec des masques et des costumes flamboyants, a été mise en scène au théâtre par Alfredo ARIAS en 1977. Elle a été jouée plus de 300 fois à Paris et reprise à travers le monde. La fable sociale de BALZAC est métamorphosée par l'univers fantastique d'ARIAS.


Peines de coeur d'une chatte anglaise, 1977 (par la troupe TSE)

DANSE

LA BELLE AU BOIS DORMANT

Le compositeur russe TCHAÏKOVSKY (1840-1893) qui a donné ses lettres de noblesse au ballet, a fait apparaître dans "La belle au bois dormant" (1889) deux personnages félins.

C'est le conte de Charles PERRAULT, révisé par le poète russe Alexandre POUCHKINE, qui a inspiré TCHAÏKOVSKY pour cette suite de ballets. La version dansée diffère quelque peu du conte de Perrault. Les personnages qui y figurent, outre la Princesse Aurore et le Prince Charmant, sont la fée Carabosse, la fée des lilas, et deux personnages appartenant à un autre conte de Perrault, le Chat botté, et à un conte de Mme d'Aulnoy (Marie-Catherine JUMEL DE BARNEVILLE, baronne d'Aulnoy, 1650-1705), la Chatte blanche.

CLASSIQUE

"Le duo des chats" est considéré comme l'oeuvre vocale la plus célèbre de Rossini. En italien, le titre est "Le duetto buffo di due gatti", "duo humoristique de deux chats".

Interprétation de Montserrat Caballé et de Concha Velasco:

COMEDIE MUSICALE

PEINES DE COEUR D'UNE CHATTE FRANÇAISE

Vingt ans après "Peines de coeur d'une chatte anglaise", Alfredo ARIAS et René CECCATTY ont repris l'idée des masques d'animaux. S'inspirant d'une nouvelle de PJ. STAHL (pseudonyme de l'éditeur HETZEL), ils écrivent une comédie musicale, "Peines de coeur d'une chatte française", dont la trame est très simple : Minette, une jeune chatte, est introduite dans un milieu qu'elle ne connaissait pas et se heurte aux désillusions (amour infidèle, monde futile). Elle découvre néanmoins les sentiments véritables.
Cette fable est peuplée d'animaux divers et costumés.

CATS

Créée en 1981 sur la scène du west End à Londres (quartier regroupant la majorité des théâtres londoniens), cette comédie musicale s'inspire du livre de poésie pour les enfants de T.S. ELIOT (1888-1965), "Old Possum's Book Of Practical Cats", publié en 1939. 

ANDREW LLOYD WEBBER (1948) a composé cette comédie musicale en 1978/79. La Première a eu lieu au New London Theatre le 11 mai 1981. "CATS" débute à Broadway le 7 octobre 1982 et en 1997, c'est la comédie musicale la plus jouée en continu à New York. La dernière représentation de "CATS" à Broadway a lieu le 10 septembre 2000, celle de Londres le 11 mai 2001, soit tout juste vingt ans après sa création.

C'est pour "CATS" qu'a été écrite "Memory", chantée dans le spectacle par Grizabella, une chatte qui fut autrefois très belle et qui maintenant erre comme une clocharde. La chanson est un souvenir nostalgique de son glorieux passé et une déclaration de son voeu de recommencer une nouvelle vie. Chantée brièvement dans le premier acte et en entier à la fin du spectacle, "Memory" est le point d'orgue de "CATS" et de loin sa chanson la plus populaire et la plus connue. Composée par Andrew LLOYD WEBBER et écrite par Trevor NUNN, "Memory" est basée sur le poème de T.S. ELIOT, "Rhapsody on a Windy Night".


Grizabella (Elaine Paige)

"Memory" a été chantée par de nombreux artistes, dont Elaine Paige (la "Grizabella" originale) et Barbra Streisand.

En 1981, j'avais vu le clip de Barbra Streisand chantant "Memory", avec des images de "Cats". C'était un samedi soir chez l'incontournable Michel Drucker! J'avais été ébahie par le maquillage et les costumes des acteurs et je rêvais depuis de voir le spectacle. Il ne faut jamais désespérer, j'ai eu l'occasion de voir "Cats" au New London Theater dans le West End en 1999. C'est un spectacle tout simplement FANTASTIQUE quand on aime les chats.


Elaine Paige sur scène, "Memory". Triple-cliquez pour aller directement sur YouTube, si le chargement sur ma page est trop long.

Page suivante : BD / Dessin / Humour

Sources : 
Honoré de BALZAC, Peines de coeur d'une chatte anglaise, Flammarion, Collection GF, 1985
T. S. ELIOT, Old Possum's Book Of Practical Cats, Faber & Faber, 1982
Marcel BISIAUX, Catherine JAJOLET, Chat Huppé, Paroles, 60 personnalités parlent de leur chat, 1986

Pour en savoir plus :
CATS, la comédie musicale (en anglais)

Agathe
Samba
Chat Tenerife

 

 

 

 

                   La passion des félins : Planète Chats - Copyright : Isa (2007)
                   Design par DJI pour Kitgrafik.com

                                               Retour en haut de la page